DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES

Les « blépharoplasties» désignent les interventions de chirurgie esthétique des paupières qui visent à supprimer les disgrâces présentes, qu’elles soient héréditaires ou dues à l’âge. Elles peuvent concerner uniquement les deux paupières supérieures ou inférieures, ou encore les quatre paupières à la fois. .

Une blépharoplastie se propose de corriger les signes de vieillissement présents au niveau des paupières et de remplacerl’aspect « fatigué» du regard parune apparence plus reposée et détendue.

Les disgrâces les plus communément en cause sont les suivantes :
• Paupières supérieures lourdes et tombantes, avec excès de peau formant un repli plus ou moins marqué,
• Paupières inférieures affaissées et flétries avec petites rides horizontales consécutives à la distension cutanée,
• Hernies de graisse, responsables de « poches sous les yeux» au niveau des paupières inférieures ou de paupières supérieures « bouffies».

L’intervention, pratiquée aussi bien chez la femme que chez l’homme, est couramment effectuée dès la quarantaine.
AVANT L’INTERVENTION
Un examen ophtalmologique spécialisé sera fréquemment demandé.

Un bilan pré-opératoire est réalisé conformément aux prescriptions. Le médecin anesthésiste sera vu en consultation avant l’intervention.

Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.

L’arrêt du tabac est vivement recommandé.

TYPE D’ANESTHÉSIE ET MODALITÉS D’HOSPITALISATION

Type d’anesthésie : Trois procédés sont envisageables :

  • Anesthésie locale pure.
  • Anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse .
  • Anesthésie générale classique, durant laquelle vous dormez complètement.

Modalités d’hospitalisation : Un séjour de 3 à 4 nuits est habituellement nécessaire.

L’INTERVENTION

Incisions cutanées :blépharoplastie

  • Paupières supérieures : elles sont dissimulées dans le sillon.
  • Paupières inférieures : elles sont placées 1 à 2 mm sous les cils, et peuvent se prolonger un peu en dehors.

Remarque : Pour les paupières inférieures, en cas de « poches» isolées (sans excès de peau à enlever), on pourra réaliser une blépharoplastie par voie trans-conjonctivale.

Résection : À partir de ces incisions, les hernies graisseuses inesthétiques sont retirées et l’excédent de muscle et de peau relâchés est supprimé. A ce stade, de nombreux raffinements techniques peuvent être apportés, pour s’adapter à chaque cas et en fonction des habitudes du chirurgien.

Sutures : Elles sont réalisées avec des fils très fins, habituellement non résorbables (à retirer après quelques jours).

APRÈS L’INTERVENTION : LESSUITESOPÉRATOIRES

Les suites opératoires sont essentiellement marquées par l’apparition d’un œdème (gonflement), d’ecchymoses (bleus) et de larmoiements dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre.

Les fils sont retirés entre le 3ème et le 6ème jour après l’intervention.

LE RÉSULTAT

Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour apprécier le résultat.

L’intervention aura le plus souvent permis de corriger le relâchement cutané et de supprimer les hernies graisseuses, rectifint ainsi l’aspect vieilli et fatigué du regard.