Définition et principes

La greffe et la micro greffe de cheveux permet de corriger la calvitie de façon définitive.

Le principe de la greffe capillaire est simple : des cheveux sont prélevés dans la zone de la couronne arrière, là où les cheveux sont les plus riches, plus fourni, puis réimplantés vers l’avant, dans la région du front et de la tonsure.

FUE( Follicular Unit Extraction)

Les cheveux ; un capital génétiquement déterminé.

A la naissance, chaque individu possède un capital de follicules pileux déterminé génétiquement qui ne fait que diminuer avec le temps. La FUE (Follicular Unit Extraction) est une technique récente de prélèvement de greffons ou technique de « cheveux par cheveux » technique récente de prélèvement de greffons.

Objectif

Lors d’une grande FUE, autrement dit d’une greffe comptant de nombreuses unités folliculaires, on enchaîne après la pause sur un nouveau prélèvement et une nouvelle transplantation des groupes de racines pilaires. Cette technique de l’IFUE (extraction intermittente), qui consiste à greffer aussitôt les unités venant d’être prélevées, peut être renouvelée jusqu’à trois fois, en cas de FUE de grande envergure.

Principes

  1. L’extraction des unités folliculaires : Le médecin pratique l’extraction des unités de microgreffe folliculaire qui comprennent de 1 à 4 cheveux
  2. L’injection des implants capillaires : Le praticien réalise un travail de précision qui consiste à injecter les unités folliculaires une par une.

Les avantages des micro greffes de FUE

Elle permet d’obtenir une ligne frontale naturelle en raison de l’utilisation d’unités folliculaires de 1 cheveu.

Il n’y pas de découpage de bandelette de cuir chevelu.

Excellente technique pour les cheveux clairsemés.

La vitesse à laquelle les cheveux sont extraits puis réimplantés permet de préserver les follicules, alors qu’avec les techniques classiques de greffes, jusqu’à 30% des greffons sont perdus.

Il n’est pas indispensable de raser la chevelure. On peut vous proposer plusieurs approches : rasage complet, rasage en lignes, pas de rasage du tout.

Pas de cicatrice linéaire dans la zone de prélèvement, et que l’on ne détecte après prélèvement des follicules que de très petits points qui disparaissent totalement au bout de 04 jours en moyenne, cela grâce au fait que le praticien utilise des punchs à extraction manuelle de 0,7-0,9 mm.

Cette technique permet d’obtenir une densité importante de cheveux sur la zone greffée, de densifier une chevelure clairsemée sans abîmer les cheveux déjà présents.

Avant l’intervention

A son domicile, le patient effectue une douche antiseptique conformément au protocole fourni par le médecin.

Une consultation préopératoire est prévue et une discussion avec le chirurgien permettra de définir plus précisément les envies du patient. En effet, le Dr. examinera méticuleusement la densité capillaire de la couronne et la texture des cheveux. Il fera aussi une capilloscopie (Examen permettant grâce à une caméra associée à un logiciel d’examiner les cheveux et le cuir chevelu ; l’aspect du cheveu, le diamètre, la densitométrie, l’état du cuir chevelu : taux de sébum).

Il demandera les souhaits en termes de coiffure future ainsi que toutes les questions nécessaires à l’élaboration de votre dossier médical.

Le médecin énoncera clairement ce qui est envisageable ou pas afin d’aboutir à une stratégie raisonnable et esthétiquement réussie, à court, moyen, et long terme.

Type d’anesthésie et modalité d’hospitalisation

Type d’anesthésie : L’intervention s’effectue sous anesthésie locale.

Modalité d’hospitalisation : Cette intervention est réalisée en ambulatoire c’est à dire à la clinique sans hospitalisation (Le patient rentre passer la nuit à l’hôtel).

Le chirurgien capillaire et au moins deux ou trois assistants médicaux sont présents pendant toute la durée de l’intervention.

Opération

Une fois installé et après l’anesthésie locale ; l’intervention peut commencer :
La première phase de la chirurgie débute par le prélèvement des greffons au moyen d’une microaiguille de précision d’un diamètre avoisinant 0,7 à 0,95 mm maximum ; et ceci pendant une ou deux heures environ. Les greffons sont alors préparés, vérifiés et triés. Le prélèvement s’opère par intermittence, autrement dit, on prélève des groupes de racines pilaires pendant une ou deux heures environ, puis on place immédiatement les incisions (ouvertures receveuses) des greffons déjà prélevés.

Une pause est réalisée à l’issue de cette phase, pour permettre au patient de se restaurer ou de se reposer.

Le médecin passe à la deuxième partie de l’intervention qui consiste à l’implantation des greffons au niveau de la zone à greffer. Les incisions (ou slits) sont placées dans la zone receveuse à l’aide de minuscules aiguilles de précision parfaitement adaptées à la taille des unités folliculaires en question et au patient.

Une fois l’opération terminée, on recommence la procédure du prélèvement et de la mise en place. Ce travail d’orfèvre permet d’obtenir une implantation naturelle et adaptée à chaque patient.

Suites opératoires

Les suites opératoires sont relativement simples (rougeurs, croûtelles, œdème), permettant une reprise d’activité physique rapide, sans arrêt de travail majeur.

Il est important de respecter les consignes pré et post opératoires données et expliquées par l’équipe médicale.

Résultats

Cette technique permet d’obtenir une densité importante de cheveux sur la zone greffée, de densifier une chevelure clairsemée sans abîmer les cheveux déjà présents.

Aucune cicatrice après l’intervention au niveau de la zone de prélèvement, car elle n’utilise ni scalpel ni points de suture.

N’est pratiquement pas visible les jours qui suivent l’intervention permettant une reprise immédiate de toutes les activités sous 2 à 3 jours.

Aucun saignement important ni d’œdème.