Facettes dentaires

Qu’est-ce qu’une facette dentaire ?

Une facette dentaire se présente sous la forme d’une petite coque (ou d’une petite tuile) conçue en céramique (ou en matériaux composite) et dont le but est de recouvrir votre dent existante.

Les facettes permettent de corriger :
la couleur des dents lorsque les blanchiments sont insuffisants
leur forme (dents usées, cassées, trop courtes…)
les malpositions légères (petits chevauchements, espaces inter-dentaires…).

Elles ne sont donc requises que pour les dents de devant et il sera inutile de poser une facette dentaire sur les molaires au fond de votre bouche, qui sont absolument invisibles quand vous souriez.

À qui s’adressent-elles ?

Les facettes s’adressent aux personnes qui veulent embellir leur sourire en modifiant très légèrement leurs dents visibles.

Comment sont-elles posées ?

Le praticien prend les empreintes des dents, puis pose les facettes.
La pose a lieu sous anesthésie locale. C’est une séance particulièrement longue et délicate.

Comment entretenir une facette dentaire ?

Les facettes s’intègrent naturellement au reste de la dentition et sont bien acceptées par la gencive qui retrouve sa place en quelques jours. Elles ne nécessitent aucun entretien particulier mise à part une hygiène bucco-dentaire impeccable.
Pour vous assurer qu’elle soit la plus durable possible, et que le résultat reste esthétique, vous devez notamment :
– Utiliser une bonne brosse à dents (aux poils souples), que vous changerez régulièrement.
– Vous servir de fil et d’un jet dentaire.
– Vous faire détartrer les dents régulièrement par votre dentiste.
– Eviter de consommer trop de thé ou de café (et ne pas oublier de vous brosser les dents après chaque tasse pour conserver le blanc de vos dents).

Augmentation Mammaire

Qu’est-ce que l’augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire représente l’opération de chirurgie esthétique la plus pratiquée dans le monde. En règle générale, elle est réalisée pour accroître le volume des seins hypotrophes, ou pour remodeler la poitrine. Plusieurs techniques opératoires peuvent être utilisées par le chirurgien :
– la pose d’implants mammaires : implantation de prothèses mammaires en silicone.
– le lipofilling mammaire : injection de graisses issues de la liposuccion de la patiente.
– l’augmentation mammaire composite : pose de prothèses mammaires avec injection de graisses autour des implants.

Qu’est ce que l’on ressent après l’opération ?

Après une augmentation mammaire, les patientes ressentent généralement de vives douleurs musculaires au niveau du thorax et du dos. Elles seront soulagées par un traitement antalgique adapté. En règle générale, les suites postopératoires s’estompent en une quinzaine de jours.

La plastie abdominale ou abdominoplastie

Qu’est-ce qu’une plastie abdominale ?

La plastie abdominale, aussi appelée abdominoplastie, est une opération de chirurgie esthétique du ventre (paroi abdominale). Le but est de retendre la peau et d’atténuer les défauts de types vergetures, relâchement cutané, perte de tonicité…

Pourquoi faire une plastie abdominale ?

Plusieurs types d’interventions peuvent permettre d’améliorer l’aspect du ventre, notamment quand la peau est très distendue, par exemple :
• après une ou plusieurs grossesses ;
• après une perte de poids importante ;
• en cas de lésions importantes (vergetures, cicatrices, hernies…) ;
• en cas de surcharge graisseuse.
La lipoaspiration peut suffire dans certains cas, mais lorsque la correction à apporter est importante, il faut recourir à une plastie abdominale.
Le but de cette intervention est d’enlever la peau la plus abîmée et de redonner un aspect plus lisse au ventre. Il est possible, dans le même temps, d’enlever un surplus de graisse par lipoaspiration.

 

L’intervention

La plastie abdominale est une intervention assez lourde, pratiquée sous anesthésie générale et nécessitant quelques jours d’hospitalisation.
L’admission à la clinique se fait la veille de l’opération. Comme pour la plupart des interventions chirurgicales, il est nécessaire d’être à jeûn. Le jour-même, il faut prendre une douche avec un produit antiseptique (par exemple Bétadine) avant d’entrer au bloc.
Plusieurs techniques peuvent être employées. Le plus souvent, le chirurgien retire un large bandeau de peau, situé entre le nombril et le pubis. La peau saine, située au-dessus du nombril, est ensuite « redrapée » vers le bas, de manière à reconstituer une paroi abdominale. La taille de la cicatrice varie selon l’ampleur de l’intervention : elle est généralement située au niveau des poils pubiens et peu visible.
Au besoin, la graisse en excès peut être retirée par lipoaspiration et les muscles sous-jacents peuvent être retendus, surtout en cas de diastasis (écartement des abdominaux). Après l’intervention, une gaine de contention doit être porté pendant 1 mois.

Quels résultats ?

Le résultat esthétique dépend de nombreux facteurs (expérience du chirurgien, ampleur de l’opération, aspect initial du ventre, etc.). Dans tous les cas, les meilleurs résultats sont obtenus lorsque le patient combine l’opération avec des mesures hygiéno-diététiques (perte de poids, activité physique avec accord du médecin, alimentation saine).