Prothèses mammaires

Comment choisir ses prothèses mammaires  ?

Décision prise de passer par une augmentation mammaire en Tunisie pour avoir cette poitrine voluptueuse qui vous donne tant envie ?
Il est donc temps pour vous de passer à une autre étape et de penser au choix de vos futures prothèses mammaires. Car oui, il y a bien un choix à faire et chez mon voyage santé, en partenariat avec Dr. Moez Kallel, nous vous expliquons exactement ce qui est à prendre en considération.

D’abord un bref retour en arrière : les prothèses mammaires sont des dispositifs médicaux créées en 1962 aux états unis dans le but de modifier la taille, la forme et le contour des seins.
Depuis lors elles n’ont cessé d’être améliorées afin d’offrir aux patientes l’expérience la plus agréable et sécurisante qui soit.
Aujourd’hui en Tunisie, nous pouvons nous targuer d’utiliser des prothèses mammaires de dernière génération avec de hautes performances et un rendu optimal.
Pour votre sécurité sanitaire et votre confort, Dr. Moez Kallel ne travaille qu’avec deux marques de prothèses mammaires : Les prothèses Eurosilicone (D’origine européenne, son fournisseur GC Aesthetics cumule plus de 3 millions de poses ces 10 dernières années) et les prothèses Mentor (D’origine américaine, son fournisseur Johnson and Johnson se targue de plus de 6 millions de poses).

Ces prothèses diffèrent par leurs textures, volumes, profils et formes :

1 – La texture des prothèses mammaires :

  • La texturation de l’enveloppe a pour but de créer une adhérence entre la prothèse mammaire et les tissus qui l’entourent. De ce fait, il existe deux textures :
    Une lisse : Ce sont des prothèses mammaires à surface lisse qui ne contractent aucune adhérence avec les tissus qui les entourent. Leur maintien dépend seulement de leur résistance elles-mêmes, de la qualité de peau qui les entoure et de leur position derrière ou devant le muscle pectoral.
    Cette texture donne des seins plus mobiles et plus souples.
  • Une texturée : Ce sont des prothèses mammaires à surface rugueuse qui contractent une réelle adhérence avec les tissus qui les entourent. Il n’y a donc pas de déplacement excessif ni de rotation de la prothèse sur elle-même. Il existe aussi pour cette texture deux variantes :
    Prothèses mammaires à surface micro-texturée : Plus proches des prothèses lisses que des prothèses macro-texturées, elles sont reconnues pour diminuer le risque de survenue de coques.
    Cette texture reste obligatoire si on choisit la forme anatomique.
    Cette texture donne des seins moins mobiles et moins souples.
    Prothèses mammaires à surface macro-texturée : Ayant une texturation très forte, ces prothèses ont été retirées du marché par mesure de précaution car elles ont été mises en cause dans la survenue de rejets et de lymphomes. C’est pour cette raison que Dr. Moez Kallel les a complètement éliminées de son catalogue.

2 – Le volume des prothèses mammaires :

Le volume des prothèses mammaires est décrit en centimètres cubes soit « cc ». Il n’est pas toujours facile de se prononcer sur le volume souhaité en se basant sur des chiffres, C’est pour cela que vous aurez à tester les prothèses avec un soutien gorge d’essai avant votre opération.

3 – Le profil :

Caractérise la projection en profondeur de votre décolleté. Il s’agit de la caractéristique qui conditionne la taille finale de votre bonnet. On distingue 4 profils : Du bas au très haut.
Plus la projection est haute, plus le bonnet sera élevé et moins le résultat sera naturel. Il y a donc un compromis à faire entre le :
Profil bas : Idéal en cas d’affaissement pour dessiner les contours des seins. Le décolleté sera moyen.
Profil modéré : Donne un aspect galbé et naturel. Le décolleté sera intermédiaire.
Profil haut : Donne un aspect bombé plutôt naturel. Le décolleté sera impressionnant.
Profil très haut : Donne un aspect pigeonnant peu naturel. Le décolleté sera imposant.

4 – La forme :

Il existe sur le marché deux formes : Forme ronde qui correspond à une demie sphère arrondie et forme anatomique qui correspond a une goutte d’eau a base large.
C’est plutôt la forme de votre sein qui conditionne le choix de votre prothèse mammaire et non l’inverse.
– La forme ronde : Ne craint pas la rotation de la prothèse sur elle-même. Elle donne une forme très naturelle lorsque le profil n’est pas très haut et apporte du volume a la partie haute du sein.
C’est la seule forme qui fait un décolleté imposant.
– La forme anatomique : Grâce à leur forme irrégulière en goutte d’eau, elles augmentent plus le galbe du sein dans sa partie inférieure. Cette forme donne des résultats très naturels, peu importe le profil choisi car le décolleté est moins rempli qu’avec les prothèses rondes. Elles sont employées pour les patientes qui ne veulent pas trop de volume au tiers supérieur du sein et pour la reconstruction mammaire après un cancer.

Ceci étant dit, vous êtes unique et votre opération est aussi unique que vous. Il n’y adonc  pas de préjugés à avoir sur l’une ou l’autre caractéristique : tout est une question de choix.
Dr Moez Kallel, a à son actif des centaines d’opérations d’augmentation mammaires et beaucoup de recul par rapport à l’utilisation des prothèses mammaires.
Son œil de professionnel et d’expert est votre meilleur atout : C’est lui qui pourra déterminer quelle prothèse mammaire sera adéquate pour vous aujourd’hui et pour la quinzaine d’année qui va suivre.
Car ne l’oublions pas, ces prothèses vous accompagneront pour de longues années.
En choisissant mon voyage santé, vous choisissez la sécurité, l’attention et vous êtes sure d’être accompagnée dans chaque étape du processus.